CAP2018 : Certified AutoPilot for 2018.

L'objectif du projet CAP2018 est de développer le premier autopilote (Système de pilotage automatique) fiable, sûr et sécurisé, pour les drones civils commerciaux et grand public, largement inspiré des standards et bonnes pratiques des systèmes aéronautiques. Ce projet va donner naissance à un autopilote qui apporte une réponse aux fortes attentes de sûreté et de fiabilité des systèmes de navigation de drones autonomes et communicants, ce qui facilite leur utilisation et leur intégration dans l'espace aérien.

Autopilote sûr et fiable en conformité avec la DO-178C.

L’objet du projet CAP2018 est le développement d’un autopilote, qui offre un très haut niveau de sûreté et de fiabilité aux drones civils et en conformité avec la DO-178C. La conformité à la DO-178C sur le logiciel n’est pas une fin en soi, mais un moyen pour atteindre un très haut niveau d’exigence de sûreté et de fiabilité, ce qui n’est pas traité par le marché, et nécessaire pour faire face à la forte croissance de ce secteur. Au-delà de cet objectif fonctionnel concret, le projet CAP2018 a aussi pour objectif d'anticiper l'évolution de la réglementation en se conformant aux standards de l’aéronautique civile.

Suivi de cible en mouvement et détection d'obstacles multi-capteurs.

L'objectif du pojet est de mettre en place une solution de choix dynamique et inétlligent de capteurs pour le suivi d'une cible et pour la pour la détection d'obstacles selon les conditions du vol du drone et les disponibilités des capteurs.Le suivi doit garantir un cadrage vidéo de la cible tout au long de sa trajectoire. Nous souhaitons intégrer le suivi basé sur la reconnaissance vidéo de la cible. Etant conscient que cette technologie peut être insuffisante dans certains cas (beaucoup de lumière par exemple, plusieurs instances de l’objet dans une seule image), nous voulons définir des mécanismes multi-capteurs avec des modes de suivi et de détection d'obstacles intelligents. Le système peut ainsi choisir les capteurs adéquats au suivi selon les conditions de vol.

Drones collaboratifs et communicants.

Le projet CAP2018 souhaite mettre en œuvre des mécanismes de collaboration entre plusieurs drones. Cela nécessite l'identification des algorithmes de collaboration, d'identifier les types de message à échanger, d'enrichir et de sécuriser le protocole de communication inter-drones. Les drones répartis peuvent collaborer à travers la mise en place d'un contrôle distribué des connaissances, la gestion de l'évolution des rôles, ainsi que l'adaptation d'un drone (entrée d'un nouveau ou sortie d'un drone) à un environnement de drones répartis.

Consortium

Le projet regroupe plusieurs partenaires industriels et académiques

Sogilis porteur du projet

Squadrone-Systempartenaire industriel

ACG-Solutionspartenaire industriel

Gipsa-Labpartenaire académique

AdaCorepartenaire industriel

CEA-Letipartenaire académique

SNCFpartenaire industriel

Work Packages.

Le projet CAP2018 comporte 5 sous projets. 1 sous projet de gestion et 4 sous projets techniques



SP1: Plateforme matérielle. Le sous-projet 1 a pour but d'étudier, définir et de mettre en œuvre la plateforme matérielle du projet. Cette dernière est constituée d'une carte pour déployer l'autopilote, d'une caméra pour récupérer le flux vidéo et d'une carte pour traiter les images provenant du flux vidéo en vue de détecter des objets

SP2: Définition du besoin et définition des processus logiciels. Le sous-projet 2 vise la définition du processus de planification du développement logiciel du projet selon le standard DO-178C. Ce sous-projet s'intéresse également au développement des exigences fonctionnelles de haut et de bas niveau ainsi qu'au processus de test et de vérification du logiciel de l'autopilote

SP3: Développement du noyau logiciel de l'autopilote en conformité avec le standard DO-178C. Le sous-projet 3 porte sur le développement du noyau certifiable de l'autopilote. Il s'agit de mettre en place les outils et les méthodes de développement définis dans le sous-projet 2. Il s'agit également d'implémenter les spécifications et les exigences décrites dans le sous-projet 2. Ce sous-projet a pour but d'appliquer les méthodes de test décrites dans le sous-projet 2 pour garantir le développement d'un logiciel en conformité avec le standard aéronautique DO-178C

SP4: Fonctionnalités avancées d'un drone autonome. Le sous-projet 4 (responsable : Gipsa-Lab) vise à spécifier et à mettre en œuvre des solutions innovantes de navigation autonome, en utilisant plusieurs données provenant de différents capteurs du drone. Ce sous-projet s'intéresse à implémenter les fonctionnalités de poursuite de cibles en mouvement, de détection et d'évitement d'obstacles et de communication inter drones. Plusieurs démonstrateurs seront réalisés, notamment en environnement industriel

SP5: Communication, exploitation et dissémination. Le sous-projet 5 a pour but la gestion et l’organisation du projet CAP2018 sur toute sa durée avec le suivi détaillé des objectifs de chaque sous-projet et de chaque tâche

Dissemination.

  • SOFTWARE DEVELOPMENT METHODS PROPOSAL TO MAKE DRONES SAFER.

    Valentin Brossard, Amin Elmrabti: Sogilis, 1st International Conference on RPAS related Technologies. November 5-6, 2015 Paris-Le Bourget